Rien que le bruit assourdissant du silence

En librairie depuis le 17 novembre 2020

Dans les salles du Musée des beaux-arts de Montréal, Antoine et Cassandra se croisent souvent. Antoine se décide un jour à adresser la parole à Cassandra. Elle l’écoute, intriguée par cet homme fantasque, mais ne lui répond pas.

Pour meubler le silence, Antoine raconte chaque samedi l’histoire de personnages féminins qui figurent sur certaines toiles exposées au musée.

Mais pourquoi Cassandra est-elle incapable de sortir de son mutisme ?

Et pourquoi Antoine s’entête-t-il tant à lui parler ?

Ce roman évoque l’exil, la perte de repères et la reconstruction identitaire sur un nouveau territoire. Il évoque aussi la force de la bienveillance et de l’amitié.


Vous pouvez feuilletez le début du livre en suivant ce lien

Ou écoutez un extrait dans la vidéo ci-dessous.

Écoutez un extrait de Rien que le bruit assourdissant du silence (lu par Lionel Ayrault)

En lien avec le roman :

Ce qu’ils en disent :

  • « Il y a quelque chose de merveilleusement anachronique dans votre roman. On retrouve un peu de la beauté des grands récits du XIXème siècle, un peu du Comte de Monte-Cristo… » (Tristan Malavoy, table ronde du Salon du livre de Montréal 2020)
  • « Bien haut-delà de l’effroyable de certains destins, il est question de bienveillance et de la puissance de la rencontre humaine. » (Chronique de Cécile Lazartigues-Chartier du 20 novembre 2020 sur RMF Radio Montréal France)